Accueil Magazine d'information sur les activités de l'institut Annuaire spécialisé du Liège Formulaire - Coordonnées de l'IML et plan d'accès
 

L'histoire du Chêne-liège

Cet abandon a touché pratiquement la totalité de l'aire subéricole française : Pyrénées-Orientales, Var et Corse, et a provoqué un fort embroussaillement des parcelles, augmentant de ce fait les risques d'incendies dans les départements concernés. Les incendies ont amplifié le dynamisme d'abandon.

C'est dans les années 80 que le gouvernement français à réagit en instaurant une politique d'aménagement de l'espace, faisant suite à de nombreux incendies dévastateurs. Les opérations ont consisté en une remise en valeur des suberaies existantes, et en la mise en place de plans de protection contre les incendies, avec notamment la nécéssité de réaliser des coupures vertes, majoritairement pâturée.

Mais ce n'est qu'en 1993, que l'Institut Méditerranéen du Liège fut créé à la demande des organismes de recherche des autres pays producteurs et à l'initiative de l'ensemble des acteurs de la suberaie française et catalane. L'IML a été localisé dans les Pyrénées-Orientales car bien que comptant la plus petite surface en production, le département regroupe le plus d'entreprises de transformations et l'aspect culturel et patrimonial y est aujourd'hui encore très important.

Aujourd'hui, le cours du liège prend de la valeur et le résultat des travaux engagés depuis une vingtaine d'années commencent à porter ses fruits. Les secteurs aménagés et les réabilitations sont remarquables mais beaucoup de travail reste encore à venir. L'objectif étant d'avoir une suberaie française productive, protégée et assurant de manière durable ses fonctions au niveau du maintien d'un patrimoine culturel et naturel exceptionnel en forêt méditerranéenne.


retour

 

 

Dans les années 80, le gouvernement français à instaurer une politique d'aménagement de l'espace, faisant suite à de nombreux incendies dévastateurs.

 
Réalisation du site : CL'in design multimédia 04 68 54 33 25